(image de Christoph Hamm)

Depuis 2006 et avec une flopée d'artistes de tout genre (musiciens, danseurs, dessinateurs, réalisateurs...) nous n'avons eu de cesse de multiplier les interventions et les expériences en improvisation. Les jeudis du Spoutnik, les laboratoires d'improvisation, ou encore Connaissances du monde expérimental sont autant de séries qui nous ont permis, avec forces contraintes artistiques, d'explorer le son, l'espace, le rapport au public, à l'esthétique, à l'histoire, à l'art et à la vie.

Ces performances répondent à une inextinguible soif d'expérimentation. Elles peuvent être, en outre, des terrains d'essai pour des projets plus importants, des solutions efficaces, rapides et radicales à des propositions données, ou encore des moyens pour plusieurs artistes de faire connaissance "sur le terrain". Mais le moteur principal reste de créer un objet artistique ici et maintenant, vite et bien.

Sur une base invariablement musicale, nous avons pu tisser des liens avec la danse, avec les arts plastiques et avec le cinéma. Des stars mondiales comme Foofwa d'Imobilité (danse) ou Windsor McCay (réalisateur) et de très jeunes recrues comme les dessinateurs de Hécatombe ou encore d'excellents étudiants du conservatoire de Genève sont passés par la case des laboratoires d'improvisation, dans toutes sortes de lieux : salles de concerts, théâtres, musées, cinémas, rues... En effet ces formes ne craignent aucun lieu, ni aucun public, puisque nombre des performances ont été données pour le "jeune public".

Vous trouverez ci-dessous un panaché des explorations musicales et performatives sans dessin ni animation suivants : Impro baroque expérimentale, Les aventures de Super Bébé Phoque contre les Pères-Noël Zombies en Amérique, Visites Médiumniques, Connaissance du monde expérimental


Impro baroque expérimentale

Imaginé par Jacques Demierre et Brice Catherin, Impro baroque expérimentale propose de réunir divers musiciens autour d'un concept simple : jouer en improvisation libre uniquement sur instruments dits anciens. Epinette et violoncelle piccolo sont donc rejoints selon les circonstances par le sacqueboute, le clavicorde, les flûtes à bec, le basson baroque, les doulcianes, ou encore les percussions en peau naturelle. Ce qui donne un mélange raffiné et inouï dont voici quelques mémorables exemples :


Brice Catherin (violoncelle piccolo), Jacques Demierre (épinette), Anne Gillot (flûtes à bec), Christophe Schweizer (sacqueboute) et Ludovic Thirvaudey (basson baroque et doulcianes), au Local d'Art Contemporain, Vevey, le 7février 2014.


Brice Catherin (violoncelle piccolo), Jacques Demierre (épinette), Anne Gillot (flûtes à bec), et Lucie Mauch (épinette) à l'EJMA, Lausanne, le 8 février 2014.


Alexandra Bellon (percussions naturelles), Brice Catherin (violoncelle piccolo), Jacques Demierre (épinette) et Christophe Schweizer (sacqueboute), au théâtre du Galpon, Genève, le 16 février 2014.



Les aventures de Super Bébé Phoque contre les Pères-Noël Zombies en Amérique

Après un premier essai en 2007 avec deux jeunes danseuses, force fut de constater que danser et jouer, c'est pareil : il faut construire des phrases, des formes, une esthétique, et les musiciens comme les danseurs sont soumis à la gravité. Dès la deuxième version de Jouer et danser en impro, j'eus l'honneur et le plaisir d'être rejoint par le meilleur danseur suisse du monde, j'ai nommé Foofwa d'Imobilité.

Nous déclinâmes alors le spectacle en diverses versions, dont certaines destinées au jeune public, et l'une, à l'initiative de Foofwa, en "dancerun" lors du festival de la Bâtie 2010. C'est finalement sous le titre "les aventures de super bébé phoque contre les pères-noëls zombies en Amérique" que nous décidons de continuer à expérimenter notre collaboration. Artistes et spectateurs s'amusent beaucoup.


Le trailer du retour des aventures de super bébé phoque contre les père-noël zombies en Amérique à la Villa Bernasconi (Lancy, Suisse) le 4 décembre 2011, avec Foofwa d'Imobilité à la danse et Brice Catherin à la musique.


Une affiche
par Bastien Gachet.

Un gentil article
par Benjamin Chaix.

^

Visites Médiumniques

Les Visites Médiumniques du MAMCO sont une série spécifique à ce lieu et inclue dans la grande saga de Connaissance du Monde Expérimental.

Je propose au MAMCO d'intervenir plusieurs fois dans l'année (normalement une fois par exposition) en travaillant, pour commencer, sur trois de ses aspects : sa collection permanente, son architecture, et son exposition temporaire. L'idée est, pour chacun de ces trois aspects, de faire un pas de côté, de les faire vivre autrement que par les seuls regards du visiteur et/ou du guide. De voir comment, en intégrant un élément du MAMCO à une performance artistique, qui elle-même se construit autour dudit élément, le regard qu'on y pose change et s'enrichit. Les artistes auront pour mission de donner une voix intuitive (et non docte, historique, analytique ou critique) à ces ?uvres, comme des médiums le feraient pour des esprits.

La première visite médiumnique de l'histoire de l'humanité eut lieu à l'automne 2011 au Musée Historique de la Ville de Lausanne et fut guidée par Edmond et Catherine. L'idée est d'offrir mes connaissances médiumniques à tous les musées et galeries qui le souhaitent. Youpi.


Extraits de la 1ère visite médiumnique du MAMCO, le 26 février 2012.


Intégrale de "la chambre" du MAMCO, le 26 février 2012.


Intégrale de "l'atelier 19380" de Sarkis, MAMCO, le 26 février 2012.




Extraits de la visite médiumnique de la Deichtorhallen, le 30 mai 2012, pour l'installation de Anthony Gormley.

Extraits de la 2ème visite médiumnique du MAMCO, le 16 septembre 2012.



Extraits de la 3ème visite médiumnique du MAMCO, le 18 novembre 2012.


Edmond et Catherine
au MAMCO (sept.2012)
par Christoph Hamm

Edmond et Catherine
au MAMCO (sept.2012)
par Christoph Hamm

Edmond et Catherine
au MAMCO (sept.2012)
par Christoph Hamm

Edmond et Catherine
au MAMCO (sept.2012)
par Christoph Hamm

Edmond et Catherine
au MAMCO (sept.2012)
par Christoph Hamm

Edmond et Catherine
au MAMCO (sept.2012)
par Christoph Hamm

Edmond et Catherine
au MAMCO (sept.2012)
par Christoph Hamm

^

Connaissance du monde expérimental

D'abord connus sous l'appellation laboratoires d'improvisation, puis Connaissance du Monde Expérimental, j'ai eu le plaisir d'inviter les plus éminents improvisateurs de Suisse et de Navarre à me rejoindre pour expérimenter l'improvisation à contrainte sous toutes ses formes : improvisation de stéréotypes, de bâtiment, d'instruments inconnus, d'orchestre, d'électronique au joystick, etc. Autant d'occasions de repousser toujours plus loin les limites de la musique, pour public averti, grand public et/ou jeune public.


Improvisation de Metal avec Frédéric Danel à la voix, Stéphane Galland à la batterie et Brice Catherin au violoncelle électrique.


Une improvisation d'orchestre avec Edmée Fleury (voix), Jocelyne Rudasigwa (contrebasse), Brice Catherin (violoncelle), Vincent Daoud (saxophone), David Doyon (guitare), Ariel Garcia (guitare et/ou trompette), d'Incises (électronique), Christian Magnusson (trompette), Luc Müller (batterie), Yuji Noguchi (clarinette basse), Jean Rochat (percussions), Christophe Schweizer (direction, trombone et tuba), Laurent Waeber (saxophone).


Improvisation libre, contraintes baroques avec Anne Gillot aux flûtes et Brice Catherin au violoncelle baroque.


Affiche du 2ème festival de labos d'impro
par Peggy Adam.

Une affiche
par Yannis Macchia.

Le labo d'impro
du Car de Thon,
selon Andréas Kundig.

Un second labo d'impro
du Car de Thon,
selon Andréas Kundig.

Connaissances du monde expérimental
selon Andréas Kundig.

Programme au Grütli,
page 1,
par Andreas Kundig.

Programme au Grütli,
page 2,
par Andreas Kundig.

^