"Sois sûr d'avoir épuisé tout ce qui se communique par l'immobilité et le silence." (2018)

Ioannis Mandafounis : concept + chorégraphie + musique + interprétation
Brice Catherin : concept + musique + chorégraphie + interprétation
ARC for Dance festival (Athènes, Grèce).

Ioannis Mandafounis et Brice Catherin sont spectateurs l’un de l’autre depuis de nombreuses années. Ils sont également amis. Comme souvent quand des artistes sont amis, nait l’idée de travailler ensemble. Ioannis, le danseur, dit « je n’ai jamais de musique dans mes spectacles parce que j’aime la musique et quand il y en a j’ai envie de m’assoir et d’écouter ». Brice, le musicien, dit « je ne sais jamais trop quoi faire avec les danseurs parce que quand je les vois j’ai envie de m’assoir et de les regarder. »

Et naturellement la solution apparaît : danser en silence, puis jouer presque immobile, puis danser de nouveau en silence, puis rejouer presque immobile, et ainsi de suite. Prendre le temps de se rencontrer, de s’écouter, de se regarder, de plonger dans la pratique de l’autre, de s’en imprégner et de la faire resurgir dans sa propre pratique. Le dialogue établi entre Ioannis et Brice est fait de longues tirades, d’idées développées sur dix, quinze ou vingt minutes sans interruptions, puis reprises par l’autre, reprises comme on prend un relai, pour aller plus loin, car ces deux dialecticiens de la scène ne sont pas des jouteurs mais des camarades.

Puis au détour d’un épisode des Histoire(s) du cinéma de Jean-Luc Godard, ce dernier prononce cette phrase, qui résonne comme un mantra : « Sois sûr d'avoir épuisé tout ce qui se communique par l'immobilité et le silence. »