En 2010 le festival akouphène a laissé carte blanche à Brice Catherin un "évènement". Cela fut le coup d'envoi pour l'écriture d'une trilogie pour violoncelle et ensemble libre, soit trois concertos jouables par le même violoncelliste avec une technique très différente par concerto :
Winterreise, pour violoncelle avec archet courbe (ou BACHbogen), créé en octobre 2010 ;
Verklärte Nacht, pour violoncelle électrique avec traitement électronique en direct, créé en novembre 2012;
An die Musik, pour violoncelliste-orchestre, créé janvier 2014.
Von der Musik, coda (ad libitum) de dix minutes à la trilogie pour violoncelliste-orchestre avec électronique et quatre musiciens à corde, créée en mars 2014.

En outre, chaque concerto contient un ou plusieurs instruments obligés (une caisse claire dans Winterreise, un bassoniste et un "cuivriste" dans Verklärte Nacht, un quatuor à cordes dans An di Musik), alors que la partie d'orchestre est jouable par n'importe quels instruments (à partir d'un nombre minimum), d'où l'appellation "d'ensemble libre". Les titres, repris à des pièces romantiques et post-romantique, correspondent à une atmosphère particulière, un rapport à l'expression et à leurs thématiques, et non pas à l'esthétique des pièces originales.

Winterreise

En octobre 2010 au cinéma Spoutnik, Brice Catherin a donc réuni une quinzaine de musiciens pour créer Winterreise, un concerto de 40 minutes pour violoncelle (joué à l'archet courbe, ou "Bach Bogen") et ensemble libre.

Le principe de ce concerto était qu'il devait être montable en une journée par n'importe quel ensemble de musiciens, y compris des individus (néanmoins professionnels) ne sachant pas lire la musique. Le défi était donc d'obtenir un contrepoint riche et une partie orchestrale raffinée malgré la contrainte de partitions plutôt graphiques.

Le violoncelle solo, quant à lui, n'étant soumis à aucune limite technique ni de temps de répétition, sa partie est principalement constituée de triples et quadruples cordes (avec souvent un mode de jeu différent par corde) rendues possibles par l'utilisation de l'archet courbe.

Voici les 3 premières minutes 55 dans une version (version non masteurisée) du concerto, disponible gratuitement, en entier, masteurisée, sur le netlabel Pan y Rosas. Brice Catherin est au violoncelle, avec : Marc Berman (accordéon), Rodolphe Loubatiere (percussions), Raphaël Ortis (basse électrique), d'incise (électronique),Vinz Vonlanthen (guitare), Magali Guillain (violoncelle), Laurent Estoppey (saxophone), Alexandra Bellon (caisse claire), Simon Aeschimann (guitare), lucie mauch (clavicorde), Jamasp Jhabvala (violon), Richard Jean (guitare), Yannick Barman (trompette), Lea Sangiorgio (clarinette), Noémie Cotton (accordéon), Antoine Lang (voix), Johann Bourquenez (synthé), Marie Schwab (violon), Navin Gopaldass (basse), Christophe Schweizer (trombone) et Claude Jordan (flûte).

Une version intégrale enregistrée en novembre 2013 au Japon est disponible quant à elle en cliquant ici.
Une version intégrale enregistrée en mars 2015 à Sion (Suisse) est disponible quant à elle en cliquant ici.


Une page de
"Winterreise".

l'archet courbe
©Michael Bach.

Ancienne couverture de l'album
par Mélissa Tun Tun.

étude pour la
couverture de l'album
par Mélissa Tun Tun.

étude pour la
couverture de l'album
par Mélissa Tun Tun.

^

Verklärte Nacht

Pour Verklärte Nacht, le soliste joue du violoncelle électrique (c'est un violoncelle sans caisse) et traitement en direct, contrôlé entièrement par le soliste. Verklärte Nacht a été créé par l'extraordinaire violoncelliste Nicolas Deletaille, accompagné de Ludovic Thirvaudey aux bassons obligés (ici, basson et fagotino) et Christophe Schweizer aux cuivres obligés (ici, euphonium et trompette basse). Le reste de l'ensemble était composé de : Alexandra Bellon, percussions ; Anne Briset, percussions ; Christophe Berthet, clarinette contrebasse ; Carla Claros, flûte ; Joachim Forget, clavicorde ; Nathalie Huber, harmonium ; d'Incise, ordinateur ; Jamasp Jhabvala, violon ; Claude Jordan, flûte et flûte basse ; Mazen Kerbaj, trompette ; Coralie Lonfat, ordinateur ; Rodolphe Loubatiere, caisse claire ; Lucie Mauch, épinette ; Nicolas Michel, doulciane et contrebasson ; Violeta Motta, traverse et flûte traversière ; David Sage, trompette ; Viva Sanchez-Reinoso, voix ; Christoph Schiller, épinette ; Daniel Tyrrell, guitare ; Gregor Vidic, saxophone baryton ; Manon Widmer, guitare.

Pour se mettre l'eau à la bouche, voici un extrait de 15 minutes de la création, qui eut lieu à la bibliothèque de Saint-Jean à Genève le 24 novembre 2012.


^

An die Musik

An die Musik a été composé pour et créé par les élèves de l'EJMA (Lausanne, Suisse). La partie du soliste est conçue pour un "violoncelliste-orchestre", c'est-à-dire un musicien jouant une trentaine d'instruments, et qui est donc un ensemble à lui tout seul. S'ajoutent un quatuor à corde obligé, qui, quand il ne joue pas, dirige l'ensemble libre, ainsi que certains membres du public à qui l'on a préalablement donné des flûtes à coulisse. L'enregistrement du deuxième concert (Galpon, Genève, 15 février 2014) est disponible en CD et en écoute gratuite ici. En guise de mise en bouche, voici les dix dernières minutes de la création (EJMA, Lausanne, 26 janvier 2014) avec :

Violoncelle solo : Brice Catherin

Quatuor à corde et direction :
Patrick Schleuter (violon), Fanny Martin-Loren (violon), Marie Schwab (alto) et Aurélien Ferrette (violoncelle) Ensemble libre, élèves de l'EJMA : Jimmy Barbier (batterie), Romain Baud (piano), Félix Bettems (batterie), Cédric Blaser (guitare), Julie Blocher (accorde?on), Sonja Bossart (basse), Eric Fell (guitare), Colin Gauthier (batterie), Laurent Glur (batterie), Jean-Noël Gos (basse), Stephan Gramunt (guitare), Clément Grin (batterie), David Lasri (piano), Bastien Martin (guitare), Jules Martinet (basse), Killian Perret-Gentil (guitare), Daniel Rölli (korg), Can Unal (Nord Electro 4 HP), Andrea Zinzi (guitare).

Ensemble libre, renforts :
Yannick Barman (trompette), Frédéric Danel (voix), Nicolas Deletaille (violoncelle piccolo), Joséphine Maillefer (voix), Nicolas Michel (basson), Christophe Schweizer (trombone).

Prise de son : radio Espace 2.

^

Von der Musik

Von der Musik est une synthèse/coda de dix minutes à la trilogie de concertos. Elle peut être jouée indépendamment de ceux-ci ou en coda d'une intégrale. Elle est conçue pour violoncelliste-orchestre et quatre instrumentistes à corde. Elle a été créée le 10 mars 2014 à la Comédie de Genève (Suisse) par le compositeur (violoncelle électrique, batterie, clavicorde, guitare, flûte, etc.), ainsi que Simos Papanas, Matthias Müller, Katya Polin et Ira Givol jouant tous les quatre sur un seul violoncelle.

^

Discographie



Winterreise est un album contenant mon concerto pour violoncelle et ensemble libre Winterreise, disponible et gratuit sur le site de Pan y Rosas.



An die Musik est un beau CD qui contient le troisième épisode de ma trilogie pour violoncelle et ensemble libre. C'est enregistré en direct au théâtre du Galpon et c'est sorti sur le label Drone Sweet Drone.

^